Hommes politique

Jules VIETTE

(1843-1894)

 

Homme politique, né à Blamont, mort à Paris

Jules Viette

Fils d'un marchand de vin, il fait ses études au lycée de Besançon puis à Paris. Féru de politique, il combat le gouvernenment impérial de Napoléon III dans le journal de Besançon Le Doubs .

A la veille de la guerre de 1870, il est élu maire de Blamont puis, engagé dans la guerre contre les Prussiens en tant que capitane.          

Il est élu conseiller général du canton de Blamont en 1871 et réélu en 1874.

Elu député de gauche dans le Doubs entre 1876 et 1894, ses qualités le propulsent Ministre de l'Agriculture en 1888, puis Ministre des Travaux Publics sous la 3eme République

Il réorganise les Services des Eaux et Forêts.                                                                               

On lui doit l'Ecole Pratique de Commerce et d'Industrie à Montbéliard (Lycée des Huisselets) et la création de l'Ecole nationale d'industrie laitiére de Mamirolle.

 

====================================

Philippe GRENIER

(1865-1944)

 

Médecin et Homme politique, né à Pontarlier, mort à Pontarlier

PHILIPPE GRENIER

Né d'un pére capitaine de cavalerie, membre de l'état-major de Napoléon III en Algérie et d'une mére notaire à Pontarlier, il n'a que 6 ans quand son pére meurt.

Il effectue ses études secondaires à Besançon et obtient son bacccaloréat. Il fréquente la faculté de médecine de Paris de 1883 à 1890. Il rentre à Pontarlier où il ouvre son cabinet.

Il rend visite à son frére à Blida ce qui marquera sa révélation pour la culture musulmane. Choqué par le comportement de la France envers les Algériens, de retour en France il étudie le Coran. Lors d'un deuxiéme voyage il se convertit à l'islam. Il se rend à La Mecque et adopte la tenue traditionnelle musulmane.

Il se fait élire conseiller municipal et s'intéresse aux questions d'hygiéne avec son statut de médecin. A la suite du décés du député de Pontarlier il tente sa chance. Il est la risée de la presse, mais grâce  à son discours convaiquant il est élu au second tour avec 51% des voix le 20 Décembre 1896. Il devient le premier député musulman de l'histoire de France. Elu du Doubs de 1896 à 1898.

Médecin et musulman il entend lutter contre l'alcoolisme avec une proposition de loi sur la diminution des débits de boissons et la création d'une taxe sur les liqueurs.

Alors que l'absinthe fait vivre tout le Haut-Doubs, il subit le mécontentement de son électorat. Il est battu aux élection de 1898 et 1902. Aprés ce double échec il décide de quitter la politique. Il meurt à Pontarlier à l'age de 78 ans.

 

====================================

Jules JEANNENEY

(1864-1957)

 

Homme politique, né à Besançon, mort à Paris

JULES JEANNENEY

Aprés de brillantes études secondaires au lycée de Besançon, il s'inscrit à la Faculté de Droit à Paris. Avocat il s'intéresse au droit internationnal privé.

Maire de Rioz en 1896, il est élu député de 1902 à 1909.

Il devient sénateur en 1909. Vice président du Sénat de 1924 à 1928, il préside la commission des finances jusqu'en 1932, puis il est élu à la présidence du Sénat.

Constamment réélu président de la Haute assemblée, il préside à Vichy le 10 Juillet 1940 la séance de l'Assemblée nationale donnant les pleins pouvoirs constituants à Pétain.

Farouche défenseur de la République, il proteste, avec le président de la chambre Edouard Herriot de l'usage que le maréchal en fait.

Il occupe la fonction de Ministre d'Etat dans le gouvernement Charles de Gaulle de septembre 1944 à novembre 1945.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×